– 
English
 – 
en
Spanish
 – 
es
French
 – 
fr

Comment agir face à des personnes toxiques : 2 étapes simples ! 

Sommaire

Dans notre parcours de vie, nous croisons souvent des individus dont le comportement peut être perçu comme toxique. Mais sommes-nous face à des personnes intrinsèquement toxiques, ou plutôt à des êtres humains profondément blessés ? C’est une question complexe qui mérite d’être explorée.

Comment gérer ces personnes toxiques ou tout simplement blessées ?

Etape numéro 1

La première étape pour comprendre et gérer ces situations est de se recentrer sur soi-même. Avant de réagir à un comportement jugé toxique, il est crucial d’identifier ce qui est touché en nous. Pourquoi ce comportement spécifique déclenche-t-il une émotion en nous ? C’est une opportunité pour explorer nos propres réactions, nos blessures émotionnelles et nos limites personnelles.

Prenons l’exemple des relations familiales. Ma sœur et moi avons grandi dans un environnement familial dysfonctionnel, et bien que nous ayons réagi différemment, je comprends ses comportements. Pourtant, même en comprenant ses motivations, ses actions peuvent parfois me blesser ou me mettre en colère. Dans ces moments-là, je m’engage dans une introspection profonde pour comprendre pourquoi je réagis ainsi. C’est une démarche empreinte de curiosité et d’amour envers moi-même.

En reconnaissant que nos réactions émotionnelles sont souvent le reflet de nos propres blessures internes, nous pouvons choisir de les guérir. Parfois, simplement en comprenant et en acceptant ces émotions, nous pouvons les transcender. D’autres fois, cela nécessite un travail plus approfondi, peut-être même une guidance professionnelle.

Etape 2

La deuxième étape consiste à reconnaître notre vulnérabilité et notre humanité. Bien que nous puissions comprendre que les comportements toxiques des autres sont souvent des projections de nos propres blessures, cela ne signifie pas que nous devons accepter un traitement irrespectueux ou que tout simplement il vienne toucher cette partie encore délicate en nous. Si je suis consciente que cela me rappelle le harcèlement scolaire, ou le comportement de ma mère et que je suis en train de travailler moi-même pour résoudre cela, je peux aussi décider de mettre des limites saines avec cette personne qui touche de façon non volontaire ma blessure.

Il est donc essentiel de poser des limites claires et de créer un environnement sûr pour notre propre guérison. Parfois, cela signifie éloigner temporairement ces personnes de notre vie. D’autres fois, cela peut impliquer de maintenir une distance émotionnelle tout en continuant à travailler sur notre propre bien-être.

 

 

En fin de compte, gérer les relations avec ces personnes demande un équilibre délicat entre la compassion envers soi-même et la protection de notre propre santé mentale et émotionnelle. C’est un processus continu de guérison et de croissance personnelle.

En prenant conscience de nos propres réactions, en posant des limites saines et en travaillant sur notre propre guérison, nous pouvons espérer éviter que ces schémas toxiques ne se reproduisent dans nos relations futures.

Merci de m’avoir lue, et n’hésitez pas à partager vos expériences et vos conseils dans les commentaires ci-dessous.

À bientôt pour de nouveaux articles !

P.S. Si tu as aimé ça, je t’invite à découvrir mon programme « le chemin de l’éveil » ici

À bientôt.

Claudia

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis

Claudia Anatella

Je suis ici pour vous dire que oui vous pouvez tout avoir.
On nous dit depuis toujours qu’il faut se contenter.

Suivez-moi

sur les réseaux sociaux

Posts récents

Cadeaux

Pour toi