– 
English
 – 
en
Spanish
 – 
es
French
 – 
fr

Devons-nous développer l’amour de soi ? 

Sommaire

J’ai encore besoin d’être reconnue, validée et aimée.  Enfin pas moi, moi je suis en paix, mais mon cerveau tombe encore dans ça. Et comme le mien, LE CERVEAU DE CHAQUE ÊTRE HUMAIN.

Si les gens étaient plus vrais, authentiques et sincères, tout le monde vous dirait la même chose sur les réseaux sociaux.

Car je vous assure que, tout comme moi et vous, chaque autre être humain sur terre qui a un cerveau ressent ça !

 

Et si tout partait d’un simple malentendu ?

Cette idée de « tu devrais reconnaître ta valeur », « moi je ne recherche plus la validation des autres et la reconnaissance » c’est hyper, hyper, hyper faux et culpabilisant pour vous tous qui lisez ça.

Ça ne génère qu’une fausse idée de ce à quoi on devrait ressembler si on était « soignés » et ce qu’on est pas encore et donc on ne va pas bien.

Tout ça juste à cause d’un grand MALENTENDU : ces pensées qui te poussent à chercher validation amour et reconnaissance ce ne sont que des pensées, normales, et pas personnelles que chaque être humain conditionné a parce qu’elles sont un système de défense de survie du cerveau ! Je survis quand je suis acceptée par le groupe. Seule je vais mourir.

Es-tu identifié à ton mental ?

Je peux t’assurer qu’il y a très peu d’êtres humains sur terre qui en sont au détachement complet de leur mental, et ils sont probablement illuminés assis à méditer sans un temps sur la pointe d’une montagne cachée quelque part dans la planète loin de la civilisation 😉

99% du reste de la population est identifié encore à son mental, ni plus ni moins et on reçoit tous des pensées pas sympathiques venant de notre cerveau comme « je ne suis pas assez vue/aimée/reconnue ». Tout simplement, elles ne sont ni vraies ni percutantes, mais quand tu ne les vois pas comme ça et que tu les crois vraies, tu agis en conséquence en recherche de ça.

Point. Il n’y a rien à ajouter à ça, aucun jugement, parce que notre cerveau est désigné à faire ça suite à des années et des années de conditionnements. On est en réalité déjà amour. Déjà valable. Toujours parfaits et infinis, juste parfois on l’oublie. Point. Fuck les mensonges des réseaux sociaux !

Se le rappeler constamment pour entendre cette voix de moins en moins est ce qu’on fait dans mon Académie de la vie : revenir amour ! On travaille sur trois piliers : mindset, corps, âme .

En 2023, on va créer la vie que tu désires en te sentant en paix avec toi-même et la relation à toi sur toutes les sphères de ta vie et avec toutes les parties de toi.

Et si tout simplement tu étais en train de faire de ton mieux ?

Je me vois encore avoir plein de comportements et faire des choses dans le but d’être reconnue et aimée et je veux que tu intègres en cet instant une chose : IL N’Y A RIEN DE MAL !!! MAIS VRAIMENT rien de mal. Tu ne seras pas une meilleure personne quand tu seras illuminée et tu n’auras plus ces pensées. Ou quand elles seront une petite voix lointaine car tu seras plus détachée.

Tu n’es pas moins bien comme coach, thérapeute ou être humain car tu expérimentes ça parfois : au contraire tu es humaine ! Bienvenue dans l’expérience. Arrête de te juger !

No. Tu n’es pas dans l’ego. L’ego n’existe pas ! Ce n’est pas ton égo, c’est une énergie qui te traverse à un moment T car ton cerveau t’envoie des pensées répétitives à ce propos. Point. Et tu agis en conséquence à la recherche de validation. Ce n’est pas mal ou bien. C’est ce qui est.

Tu n’as pas à avoir honte, le juger ni à sentir la culpabilité parce que dans ce monde du développement personnel, tout le monde est hypocrite et te fait croire que ça ne va pas et tu devrais être différente et détachée. Pourquoi personne ne t’enseigne plutôt à voir que la partie de toi qui fait ça, CE N’EST PAS TOI et que tout ça n’est pas important ou personnel? Ils ne le savent pas non plus car ils sont identifiés à leur tête aussi.

Je peux t’assurer qu’en réalité, parfois tu te verras faire les choses à la recherche de validation et de te rassurer et tu te corrigeras si tu veux car tu verras ton mental. Si tu ne veux pas changer ça, tu peux aussi continuer à chercher reconnaissance ainsi en conscience, parce qu’il n’y a rien de mal, la vie se fait à travers toi et tu arriveras à plus de détachement de ces idées si tu pratiques cette conscience de qui tu es vraiment au-delà de la pensée, comme moi et d’autre personnes l’enseignent.

Je répète : Tu ne seras pas une meilleure coach ou meilleur être humain quand tu n’auras plus besoin d’aucune validation. Ça n’existe pas. C’est un malentendu. Toi, la vraie toi, est déjà en paix, sans validation. Ton cerveau humain fait ça tout seul. Ce n’est pas mal, ça c’est encore un concept créé par ta tête. Et si tu étais déjà en train de faire de ton mieux ?

Tu es déjà parfaite !

Ce qui a vraiment changé pour moi est que j’ai arrêté de croire que quand mon cerveau me met dans ce besoin de validation, ça veut dire que je ne suis « pas assez soignée/élevée/consciente/bonne guide ». J’ai reconnu que l’observateur du moi qui cherche validation était encore le mental qui le jugeait.

Alors j’ai pu observer mon cerveau avec impartialité, amour, sans honte, sans le définir, ni bien ni mal… et tu sais ce qui s’est produit ? Quand je rentre dans cet espace de paix, amour, calme au delà de mon mental, c’est là que je trouve ce que je cherchais dehors et je n’ai plus besoin de faire des actions à partir du besoin d’être aimée … À ce moment-là, tout tombe, car j’ai reconnu à nouveau que je ne suis pas ça, moi je suis l’univers entier et là dans cet espace, il y a déjà tout.

Tu es parfaite comme ça. Laisse tomber les idées culpabilisantes du développement personnel, juste commence à t’entraîner à VOIR au-delà !

Parfois, je retombe , parfois je me vois, parfois je ne me vois pas du tout, parfois je suis sereine tout court. Ce n’est pas important, la seule partie qui juge tout ça est le mental.

On est en train de faire de notre mieux et on est en train d’enlever des couches de conditionnements, transgénérationnel, vies passées, lignées familiales, trauma collectif et autre… ON EST EN TRAIN DE FAIRE UN SACRÉ CHEMIN parce qu’on a choisi déjà de s’incarner dans cette réalité bien folle !

Célébrons nous !

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je suis

Claudia Anatella

Je suis ici pour vous dire que oui vous pouvez tout avoir.
On nous dit depuis toujours qu’il faut se contenter.

Suivez-moi

sur les réseaux sociaux

Posts récents

Cadeaux

Pour toi